Le DICRIM : pour qui et pour quoi ?

Page de garde du DICRIM
Le Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs est à lire attentivement et à conserver.

Le DICRIM (Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs) a pour but d’informer les habitants et usagers de la commune sur :

-          les risques naturels et technologiques qui les concernent (pour Gerzat, il s’agit des risques d’inondation, de mouvement de terrain, de transport de matières dangereuses, industriel, sismique, météorologique et sanitaire),

-          les mesures de prévention, de protection et de sauvegarde mises en œuvre,

-          les moyens d’alerte en cas de survenance d’un risque,

-          les consignes de sécurité individuelles à respecter.

Ainsi, dans les pages du DICRIM, qui vous a été distribué avec le numéro du mois de janvier 2014 de Gerzat Infos (n°89) ou que vous pouvez demander en mairie, vous trouverez des réponses aux questions relatives aux risques naturels et technologiques: Quel est le risque dans la commune ? Où s’informer? Que font les pouvoirs publics pour gérer le risque ? À ces réponses s’ajoutent celles que chacun, particulier ou chef d’entreprise, responsable d’établissement recevant du public (ERP) ou parents, doit suivre pour assurer sa propre protection en cas de crise : «Et moi, que dois-je faire ? ».

La réalisation et la diffusion du DICRIM de Gerzat souligne l’importance du partage du constat sur le risque entre les autorités et les habitants : la sécurité est l’affaire de tous et, s’il est important que notre collectivité assume ses responsabilités, le respect des consignes par chacun d’entre nous est aussi un élément déterminant de la réduction des risques.

Vous pouvez télécharger en bas de cette page la version informatique du DICRIM de Gerzat.

Obligation légale, le DICRIM répond au décret n°90-918 du 11 octobre 1990, selon lequel « Le maire établit un document d'information qui recense les mesures de sauvegarde répondant au risque sur le territoire de la commune, notamment celles de ces mesures qu'il a prises en vertu de ses pouvoirs de police (…) ».
De plus, au titre de l’arrêté préfectoral n°11/02101 du 28 septembre 2011 de la préfecture du Puy-de-Dôme relatif à l’information des citoyens sur les risques naturels et technologiques majeurs, Gerzat doit établir un DICRIM et se doter d’un Plan Communal de Sauvegarde (PCS).

L’objectif de l’information préventive est de rendre le citoyen conscient des risques majeurs auxquels il peut être exposé en l’informant sur les phénomènes, leurs conséquences et les mesures pour s’en protéger et en réduire les dommages.
Élaboré à partir des informations disponibles, le DICRIM contient :
- la description des risques naturels et technologiques et de leurs conséquences prévisibles pour les personnes, les biens et l'environnement dans la commune,
- l'exposé des mesures de prévention de protection et de sauvegarde répondant aux risques majeurs susceptibles d'affecter la commune, notamment celles établies au titre des pouvoirs de police du maire.

Le DICRIM est établi par le maire avec son conseil municipal et est librement accessible à toute personne en mairie par exemple les habitants, les nouveaux arrivants, les scolaires, les professionnels et acteurs économiques du territoire,…

A votre disposition en téléchargement :
VilleGerzat_PlaquetteDICRIM-01-2014_web.pdf3.77 Mo