Compte-rendu de la réunion publique du 30 avril 2010

You are missing some Flash content that should appear here! Perhaps your browser cannot display it, or maybe it did not initialize correctly.

La concertation et l’association de l’ensemble des acteurs locaux restent au cœur de la poursuite du projet de territoire Gerzat en actions durables pour définir le Gerzat de demain. Nouvelle étape de cette démarche le 30 avril 2010 avec la deuxième réunion publique, sur laquelle nous vous proposons de revenir, avant de faire un point sur l’état d’avancement du projet.

Une exposition de travaux de scolaires gerzatois, des échanges de qualité et des propositions d’actions concrètes

Dans le cadre de la deuxième réunion publique qui s’est déroulée le 30 avril dernier au Galion, les participants ont pu, avant d’entamer les débats, découvrir, dans la petite salle par laquelle ils étaient invités à passer, une exposition sur le projet de territoire et une création artistique réalisée par des petits Gerzatois sur le thème de l’eau. Ainsi, en complément de panneaux qui présentaient « Gerzat en actions durables », ainsi que le concept d’éco-quartier, sur lequel se basera le développement futur de la ville, un travail réalisé par les élèves de l’école maternelle Simone Godard, sous l’impulsion de la directrice Peggy Guyot, était exposé. Il s’agit de la représentation d’un écosystème marin réalisée sous la direction artistique de la plasticienne Amélie Soubrand. À côté de cette œuvre, trois autres panneaux d’exposition détaillaient le projet de tournage, en cours de réalisation, de quatre films d’animation sur le thème de la protection de l’environnement. Ce projet est mené par l’institutrice (Madame Cathy Floret) et les élèves de la classe de CM2 de l’école élémentaire Simone Godard, avec des contributions diverses et variées d’autres classes de l’école.

À l’issue de cette exposition, les participants étaient invités à prendre place dans la grande salle du Galion, de nouveau organisée en « quartiers », au nombre de 12, autour des thèmes liés à la vie et au développement d’une cité durable. L’enjeu de la réunion consistait dans un premier temps à effectuer un rappel sur la démarche d’élaboration du Plan Local d’Urbanisme et de l’Agenda 21 Local, aux habitants de Gerzat, son rôle et ses finalités pour le développement territorial, son contenu, et sa dimension réglementaire, à travers la gestion du foncier et du zonage.

Un autre objectif de cette réunion était de pouvoir faire participer les habitants sur la définition d’un programme d’actions et l’élaboration du projet d’aménagement et de développement durable (PADD), en leur demandant d’identifier des actions précises à mettre en œuvre pour répondre aux objectifs fixés soit en séminaires élus, lors des tables rondes avec les personnes publiques associées, soit lors de la précédente réunion publique (cycle 1 mobiliser la connaissance du territoire).

Ce travail se fondait notamment sur les résultats obtenus lors de la première réunion publique, avec l’identification par les personnes présentes des points forts/points faibles propres à la commune.
Après des remerciements à l’attention de l’ensemble des participants à la réunion, en soulignant combien cette concertation avec les habitants est importante pour la mise en œuvre du projet de territoire Gerzat en actions durables, Monsieur le Maire, Georges Dassaud, a rappelé le contexte de la démarche conjointe Plan Local d’Urbanisme (PLU) et Agenda 21 local.
La ville de Gerzat s’est en effet engagée dans une élaboration participative de ce projet de territoire.
Une soixantaine de personnes étaient présentes cette veille de 1er mai et il est souhaité qu’encore plus d’habitants se déplacent aux prochaines réunions publiques, afin de pouvoir formuler ensemble les fondements d’un projet de développement communal qui soit partagé par un maximum d?habitants.
Cette phase de concertation est actuellement au niveau intermédiaire, à savoir la définition d’actions à conduire pour la mise en œuvre d’un projet global de territoire. Il s’agit de se doter d’une ambition collective, définir des actions concrètes, afin de répondre aux constats soulignés sous forme d’atouts/faiblesses, opportunités/menaces lors de la phase de diagnostic partagé.

Plusieurs rencontres ont d’ores et déjà été organisées au sein de cette démarche et ont permis de mobiliser plus de 600 personnes à une ou plusieurs réunions : 

  • trois réunions de concertation avec les habitants qui ont réuni environ 300 personnes en novembre et décembre 2009,
  • des réunions avec les associations, avec les enseignants, avec les commerçants et artisans, avec les agriculteurs, soit plus d’une centaines de participants professionnels, en septembre et octobre 2009
  • deux réunions avec près de 150 personnes publiques associées (PPA) et personnes ressources qui sont essentiellement des acteurs institutionnels, professionnels et associatifs, partenaires de la ville de Gerzat, en janvier et mars 2010
  • de nombreuses réunions avec l’ensemble des élus et agents communaux depuis septembre 2009
  • Et donc les deux réunions publiques qui ont mobilisé au total près de 200 participants actifs, les 5 février et 30 avril 2010.

À la suite de l’intervention de Monsieur le Maire, le bureau d’études APTITUDES AMENAGEMENT accompagné de SEMAPHORES qui a en charge plus spécifiquement l’Agenda 21, a présenté l’ordre du jour de la réunion. Il s’agit d’établir ensemble, une liste des actions à mener sur la commune, afin de contrecarrer les points faibles et préserver et renforcer les points forts identifiés précédemment. Ces derniers, issus de la précédente réunion publique, avaient fait l’objet d’une analyse fine et d’un large partage afin d’en tirer une centaine de « micro-enjeux » exprimant la pluralité des points de vue et des regards croisés de l’ensemble des participants à la démarche, élus, personnes publiques associées, habitants, agents, membres des bureaux d’études. Ces « micro-enjeux » constituent une photographie assez fine du territoire, du dynamise actuel de la ville et des souhaits de développement dans le cadre d’une cité durable. Ils ont ensuite été répartis sur les quatre axes du Développement durable (social, environnement, économique, gouvernance). Ce travail a permis d’aboutir par regroupement et proximité à la définition de 12 « chantiers » qui correspondent, comme indiqué plus haut, à des thèmes liés à la vie et au développement d’une ville et qui serviront donc de support pour les différents groupes de travail lors de la réunion.
Ainsi, il était proposé que chacun des participants s’exprime dans un premier temps (60 minutes environ) en petits groupes de 5 à 10 personnes pour permettre un maximum d’échanges sur un thème donné (les « chantiers »), afin de faire remonter un maximum d’informations, de préoccupations ou encore d’actions qu’il serait favorable de mener. Puis dans un deuxième temps, une restitution collective (90 minutes) a permis une forte dynamisation des échanges et l’expression libre de l’assistance.

Il était essentiel de prendre en compte l’avis et le regard que portent les Gerzatois sur leur commune, et les perspectives de développement qu’ils souhaiteraient lui donner. Ils sont en conséquence des acteurs incontournables pour la construction du projet d’aménagement et développement durable (PADD), deuxième document du dossier constituant le PLU, après le diagnostic partagé.
Voici les 12 « chantiers » d’actions, regroupés en 7 grands thèmes, qui constituaient les 12 « quartiers » dans lesquels les participants s’étaient répartis :

 

ECONOMIE

Chantier 1. Un développement économique solidaire et durable
Chantier 2. Une offre en commerces et services performante et équilibrée
Chantier 3. Une politique d’animation économique locale

DEPLACEMENTS

Chantier 4. Refondre les déplacements et mobilités, et réduire les nuisances pour les
riverains

ENVIRONNEMENT

Chantier 5. Mettre en place de nouvelles pratiques et de nouveaux dispositifs
environnementaux et énergétiques
Chantier 6. Une gestion raisonnée des espaces agricoles
Chantier 7. Une gestion durable de la biodiversité, des ressources et espaces naturels

URBANISME

Chantier 8. Assurer une cohérence des espaces urbanisés, Gerzat, une cité durable

HABITAT

Chantier 9. Une politique de l’habitat diversifiée et durable

VIE SOCIALE

Chantier 10. Des actions collectives solidaires et équitables
Chantier 11. Un accompagnement social adapté aux difficultés de chacun

GESTION RESPONSABLE

Chantier 12. Une gestion responsable du patrimoine communal, des services, équipements et réseaux publics

 

Chaque groupe de travail disposait de grilles à remplir, comprenant tous les constats émis lors de la phase de diagnostic partagé, ainsi que les « micros-enjeux » présentés sous la forme d’objectifs. Les participants disposaient également de la synthèse du diagnostic du PLU, exposé sur les panneaux de la petite salle et disponible en format A3 sur les tables.
Lors de la restitution, les rapporteurs de chaque groupe ont donc présenté une synthèse des propositions d’actions en réponse aux objectifs.
Cette restitution a été complétée par des interventions pour souligner ou clarifier des points plus spécifiques.

En conclusion, Monsieur le Maire a remercié les participants pour leur présence et leur collaboration active qui est primordiale pour l’élaboration d’un projet de territoire qui soit cohérent et durable pour la commune de Gerzat. Sur ce thème d’une démarche réellement participative et concertée, il s’est fait échos des élus qui souhaiteraient que le « bouche?à?oreille » fonctionne mieux afin que plus de citoyens participent à la prochaine réunion publique qui se tiendra dans la deuxième quinzaine du mois d’octobre.
Enfin, il a invité l’ensemble des participants à partager un verre de l’amitié, placé sous le signe de l’équitable et du biologique grâce à l’association ASPAL 63, membre relais Artisans du Monde.